Épisode 23

La conscience phonologique

Écoutez l'orthophonie simplement sur
Lorianne Lacerte - Icône - Apple podcastÉcouter sur GoogleÉcoutez sur Spotify

La conscience phonologique est une habileté métalinguistique (c'est-à-dire qui a trait à la connaissance ou à la conscience de la manière dont est organisée la langue) qui est essentielle au bon développement de l'apprentissage de la lecture et de l'écriture. Par exemple, un enfant apprend que les phrases sont formées de mots, que les mots sont formés de sons et que les sons sont représentés par des lettres. 

La conscience phonologique est donc l’habileté à identifier et à manipuler les mots et les parties d'un mot (syllabe, rime, phonème) dans une phrase. En fait, la conscience phonologique regroupe plusieurs habiletés, incluant la conscience syllabique (syllabes) et la conscience phonémique (phonèmes ou sons). 

Un enfant commencera à comprendre le concept des rimes vers l'âge de 3 ans ½ ou 4 ans. Par la suite, il découvrira les syllabes et pourra alors compter leur nombre ou les utiliser pour séparer des mots. L’enfant comprendra que les mots sont faits de sons (phonèmes) et sera en mesure d'identifier les premiers et derniers sons des mots. Avec le temps, il apprendra à segmenter les mots ou à former des mots en fusionnant des sons. 

Lorsqu'un enfant débutera l'école, il verra que les sons correspondent à une ou plusieurs lettres, et ceci servira de fondement pour son apprentissage de la lecture et de l’écriture. La conscience phonologique est donc indispensable !

De plus, des recherches ont démontré que des enfants qui ont des difficultés en lecture et en écriture ont généralement une faible conscience phonologique. Cette dernière permet même de prédire si un enfant aura ou non des difficultés en lecture plus tard !

Il est important de travailler la conscience phonologique de manière ludique assez tôt, car les enfants qui avaient des difficultés langagières en bas âge risquent d'avoir de la difficulté à développer leur conscience phonologique. De plus, même si les difficultés langagières que l'enfant présentait en bas âge ont été réglées, il se peut que la phonologie soit restée fragile, d'où l'importance de travailler cette habileté avec l'enfant dès que possible ! Comme Lorianne aime le dire, il n'est pas nécessaire de se procurer du matériel spécialisé pour travailler avec votre enfant. Soyez créatifs et utilisez les outils que vous avez déjà à votre disposition ! Avant la maternelle, vous pouvez par exemple faire des remarques comme : « ah, le prénom Juliette commence par le même son que le mot "jupe" » , utiliser des rimes et des comptines ou bien jouer avec des lettres en 3D !

Restez aussi à l'affût du nouveau projet que Lorianne mettra en place à la clinique cet été pour aider les enfants qui présentent ce genre de difficultés. 

Pour en savoir plus sur son programme d’accompagnement parental, cliquez ici.

---

catégorie :

No items found.
No items found.