5/9/2022

Ton enfant prononce mal ? Voici trois trucs pour l’aider. 

Dans cet article, tu trouveras des conseils d'orthophoniste pour aider ton enfant à mieux prononcer les sons et les mots.

Tous les parents souhaitent que leur enfant soit bien compris par les autres, right ?

Mais apprendre à parler, c’est complexe ! L’enfant doit d’abord apprendre le sens des mots, savoir comment les combiner pour faire des phrases et en plus bien prononcer.

Les difficultés de prononciation sont souvent la principale source d’inquiétude pour les parents de jeunes enfants.

Tu t’es probablement déjà retrouvée complètement confuse quand ton enfant t'a dit quelque chose comme « cow mentine ». 🤔

C’est normal ! À ce moment, peut-être que ton enfant s’est fâché, a crié ou a pleuré. Mets-toi à sa place ! Si tu voulais « encore des clémentines » et qu’on te sortait de table, tu serais fâchée toi aussi !

Mais rassure-toi, plus ton enfant va grandir, mieux tu vas le comprendre.

Les grandes étapes de la prononciation

Lorsqu’un enfant commence à parler, il est normal que sa prononciation ne soit pas parfaite. Les recherches sur le développement montrent même qu’à l’âge de 2 ans, un enfant est compris environ seulement 25 à 50 % du temps. 😲

Par contre, avec le temps et la pratique, les enfants produisent de plus en plus de sons et les produisent plus clairement. Vers l’âge de 5-6 ans, un enfant devrait être en mesure de bien produire l’ensemble des sons et ainsi d’être compris 100% du temps, même par la voisine ou la madame à l’épicerie !

Être capable de produire un son, c’est bien, mais ce n’est pas suffisant. Même si l’enfant peut bien produire des sons, il ne les produit pas toujours dans tous les mots.

En effet, les enfants produisent ce qu’on appelle des transformations phonologiques, soient des erreurs dans les sons lorsqu’ils produisent les mots. L’enfant pourrait par exemple enlever un son au début du mot et transformer les sons « ch » en « s » (« Egade maman, un sien »).

C’est comme quand tu veux faire un super bricolage vu sur Pinterest. Tu achètes tout le « kit » nécessaire (cartons, collants, brillants et petites pinces cute). Tu es prête et motivée, mais quand tu mets tout ça ensemble en essayant de reproduire l’image, le résultat est légèrement différent 😅

C’est pareil pour ton enfant avec les mots. Même s’il a en théorie tous les sons pour prononcer le mot, le résultat est loin de la cible et tu ne comprends pas ce qu’il dit ! Cela dit, plusieurs transformations de sons sont normales dans le développement. Si tu veux en savoir plus, je t’explique tout ce processus en détail dans l’épisode 29 de mon podcast, L’orthophonie simplement.

Comment aider ton enfant à mieux prononcer

Même si tu sais maintenant qu’il est parfois normal que ton enfant prononce mal certains mots, cela ne veut pas dire que tu ne peux pas lui donner un coup de pouce !

Comment améliorer la prononciation par le jeu

Une des meilleures façons d’aider un enfant à mieux prononcer est d’interagir avec lui. Cela semble une évidence, mais parfois, on cherche trop loin ! Lorsque tu joues avec ton enfant et que tu mets des mots sur ses actions, tu l’exposes à ces mots et à la bonne manière de les prononcer. Tu l’aides donc à les apprendre. Simple de même !

Si ton enfant fait une erreur lorsqu’il parle, tu peux alors lui donner le bon modèle verbal. Donner le bon modèle verbal, ça veut dire redire le mot de ton enfant, en corrigeant l’erreur et en exagérant le son mal produit.

Par exemple, si ton enfant dit : « apin veut manzer » Tu dirais : « Oh ! Le lllllapin veut mangggggger ! » Qu’est-ce qu’il veut manggggger ? Tu redonnes alors le bon modèle et tu poursuis l’interaction.

🛑 Attention ! On ne demande pas à l’enfant de répéter comme il faut le mot. S’il le fait tout seul, tant mieux, sinon, on poursuit l’interaction !

Comment aider ton enfant à mieux parler au quotidien

Le modèle verbal est une stratégie que tu peux aussi utiliser dans les activités de la routine. Ici, je veux dire qu’il n’est souvent pas nécessaire que tu prennes un temps spécifique pour aider ton enfant à mieux prononcer.

Tu peux très bien le faire sur le chemin entre la maison et la garderie ou pendant le bain. Encore une fois, interagis avec ton coco. Pose-lui des questions ouvertes, décris ses actions, invente des scénarios. Tu pourrais par exemple nommer ce que vous voyez par la fenêtre de l’auto (Maman : « Oh ! Le camion ramasse les poubelles 🚛 ») ou inventer un sauvetage avec les jouets du bain.

Maman : « Oh, oh, la grenouille est tombée dans l’eau chaude ! Qui va la sauver ? »

Thomas : « La totue »

Maman : « Oui, la tortue ! Fiou, elle est sauvée ! »

La grenouille : « Merci mon amie la tortue ! »

Bref, vous n’avez pas toujours à vous asseoir avec un jeu spécifique et montrer des images à votre enfant pour l’aider à mieux prononcer !

Alors, est-ce qu’on doit parfois utiliser des images pour aider la prononciation ?

Pour certains enfants, être exposé régulièrement à la bonne forme sonore des mots sera suffisant. Pour d’autres, il sera nécessaire de pratiquer certains sons de manières spécifiques.

Dans ce cas, des images contenant le son à pratiquer peuvent être utilisées. L’utilisation d’image permet de produire plusieurs fois le même son dans une courte période de temps, c’est qui accélère l’apprentissage.

Apprendre à bien prononcer, c'est comme apprendre à faire du vélo

Lorsqu’on pratique la prononciation avec des images, on dit le mot correctement une première fois (on lui donne le modèle). Ensuite, on peut demander à l’enfant d’essayer à son tour, en produisant le mot en même temps que lui.  Puis, on dit le début du mot et on laisse poursuivre seul. On le guide! Finalement,  on lui montre l’image et on lui demande d’essayer de dire le mot seul. Au besoin, on l’aide.

Apprendre à bien produire les mots, c’est comme apprendre à faire du vélo. Tu ne laisserais sans doute pas aller ton enfant seul, sans soutien, la première fois qu’il enfourche un vélo. 🚴🏻‍♀️

C’est pareil pour la prononciation. L’important, c’est que tu sois présent, que tu l’accompagnes et de que tu lui offres des occasions pour se pratiquer !

Pour rendre l’activité plus dynamique, tu peux aussi utiliser des objets en trois dimensions, comme des figurines ou des objets de la maison. Tu pourrais par exemple avoir un petit bac avec un chat, une vache, un cochon, un chapeau, un chandail et un chameau pour aider ton enfant qui a du mal à produire le son « ch ».

Comment réagir quand tu ne comprends pas ton enfant?

Il est normal que tu ne comprennes pas toujours ce que dit ton enfant. Dans ce cas, je suggère toujours de prendre une partie de la responsabilité. « Je m’excuse, je ne comprends pas ». Ceci réduit parfois la frustration vécue par l’enfant. Tu peux aussi lui demander d’essayer à nouveau d’utiliser un geste ou de te montrer de quoi il parle.

Quand consulter en orthophonie ?

Si tu as tenté de stimuler toi-même la prononciation de ton enfant, mais que les difficultés persistent, tu peux consulter une orthophoniste. Certains enfants présentent un trouble des sons de la parole , qui nécessite parfois une prise en charge sur une longue période et des exercices plus spécifiques.

Si tu veux tenter d’aider ton enfant à bien prononcer, jette un œil à ma nouvelle mini formation pour les parents :  Mini coup de pouce en orthophonie pour mieux prononcer.

En gros, il est normal qu’un enfant de moins de 5 ans ne soit pas toujours compris, qu’il ne produise pas tous les sons ou qu’il fasse des erreurs dans les mots.

Pour l’aider :

  1. Parle le plus souvent possible avec lui dans les jeux ou les activités de la routine et redonne-lui le bon modèle verbal
  2. Au besoin, utilise des images ou des objets pour travailler des sons spécifiques
  3. Accompagne-le dans son apprentissage en lui donnant beaucoup de support au début et en diminuant ton aide lorsqu’il s’améliore
  4. Ayez du plaisir ensemble ! On apprend toujours mieux en s’amusant !