3/9/2022

Quelles sont les « dys » tinctions entre les « dys » ?

Les différences entre la dyslexie, la dysorthographie, la dyspraxie, la dysphasie et la dyscalculie

Quelles sont les « dys » tinctions entre les « dys » ?

Dyslexie, dysorthographie, dyspraxie, dysphasie, dyscalculie, avez-vous déjà entendu ces mots ? Il s’agit de troubles spécifiques du développement. Il est parfois difficile de les différencier et de comprendre leurs spécificités. 

Qu’ont-ils en commun ? Le préfixe « dys » ! Ce dernier signifie « difficile, mauvais fonctionnement, anomalie » (Source : Banque de dépannage linguistique). En prenant en considération ce préfixe, il est possible de mieux saisir la signification de ces différentes appellations. Ces troubles d’ordre neurologique sont parfois observables dès l’âge préscolaire et souvent au primaire. Il est normal en tant que parent de les confondre et de ne pas être en mesure de les distinguer. Les listes qui suivent présentent brièvement les caractéristiques propres à chacun de ces troubles.

Dyslexie

  • Dys + lexie
  • Trouble d’apprentissage lié à la lecture 
  • Observations chez l’enfant dyslexique : précision en lecture faible (ex. : inversions ou omissions de lettres), vitesse de lecture lente

Dysorthographie

  • Dys + orthographie
  • Trouble d’apprentissage lié à l’orthographe 
  • Observations chez l’enfant dysorthographique : faible maîtrise de l’orthographe des mots (ex. : ajouts ou omissions de lettres), difficulté à mémoriser les particularités des mots

Dyspraxie

  • Dys + praxie
  • Trouble du développement moteur
  • Observations chez l’enfant dyspraxique : difficulté à planifier des mouvements, lacunes au niveau de la coordination, exécution motrice faible
  • Le développement du langage peut être affecté si la dyspraxie est ciblée au niveau de la bouche.

Dysphasie 

  • Dys + phasie
  • Trouble du langage qui affecte les sphères expressives ou expressives et réceptives
  • Nouvelle appellation : Trouble développemental du langage
  • Observations chez l’enfant ayant un trouble de langage : difficulté à prononcer certains sons, difficulté à comprendre les consignes, lacunes au niveau de l’organisation du discours, faible vocabulaire

Dyscalculie

  • Dys + calculie
  • Trouble d’apprentissage lié aux mathématiques 
  • Observations chez l’enfant dyscalculique : difficulté à calculer, compter, résoudre un problème mathématique

Comme mentionné plus haut, les troubles d’apprentissage sont d’origine neurobiologique. En ce sens, malgré les interventions mises en place auprès de l’enfant, les difficultés persistent dans le temps. Notez que seul un professionnel (ex. : orthophoniste, neuropsychologue, psychologue ou ergothérapeute) peut poser un diagnostic. 

Sources :

  • Banque de dépannage linguistique
  • Dysphasie Québec

---