5/9/2022

Mon enfant suce son pouce : quand et pourquoi devrait-il arrêter ?

Lis cet article pour découvrir 4 raisons d'encourager ton enfant d'arrêter de sucer son pouce ou la suce. Tu y trouveras aussi des conseils sur l'âge auquel ton enfant devrait se défaire de cette habitude.

Depuis qu’il est petit, Raphaël suce son pouce. Ça le réconforte le soir quand il tente de s’endormir. Ça le calme aussi quand il se fait dire que deux biscuits aux brisures de chocolat après le dîner, c’est assez.

Bref, ça lui fait du bien.

Plus le temps avance, plus la maman de Raphaël lui demande d’enlever son pouce de sa bouche. Raphaël se demande bien pourquoi.

Si ton enfant suce son pouce (ou utilise une suce), tu te demandes sans doute quand tu vas devoir l’amener à cesser cette habitude. Tu te demandes si ça change quelque chose s’il continue de sucer son pouce jusqu’à l’âge de 4 ans (ou jusqu’à ce qu’il n’en ressente plus le besoin).

Est-ce vraiment nécessaire de lui enlever cette source de réconfort ? 🤔

Oui, ce l’est, même si ce n’est pas facile.

Pourquoi est-ce que ton enfant ne doit pas sucer son pouce ou une suce trop longtemps ?

En tant que maman orthophoniste, je peux te dire que l’un des plus grands défis que j’ai eus avec ma fille quand elle avait trois ans, c’était de l’amener à arrêter de sucer son pouce. Elle suçait son pouce depuis le jour où elle avait réussi à le mettre dans sa bouche ! De peine et de misère, elle a réussi à arrêter, mais ça a pris beaucoup d’efforts.

Est-ce que ça a valu la peine ?

Oui, et pour au moins quatre raisons !

1. Sucer le pouce ou une suce, c’est mauvais pour le développement de la bouche

On n’est pas nés avec un pouce ou une suce dans la bouche, et ce n’est pas pour rien ! On n’est tout simplement pas faits pour toujours avoir quelque chose dans la bouche (à l’exception de notre langue… et des chips) 😂

En fait, à la naissance, même notre langue est encombrante. C’est pour ça que tous les bébés ont une position de langue basse et vers l’avant. Ils ont beau vouloir rentrer leur langue, elle est juste trop grosse par rapport au reste de leur bouche.

Mais vers l’âge de 5 ans, on gagne en maturité, et le mouvement de notre langue aussi ! Notre langue vient naturellement se placer au palais, et elle se met à exercer une pression sur le palais et sur nos molaires (les dents sur le côté). Pourquoi ?

C’est parce que notre palais se prépare à accueillir des invités (nos dents d’adulte), donc il doit s’assurer d’avoir assez de chambres (d’espace) pour qu’ils soient bien installés 🏰😊

Par contre, toutes ces belles modifications ne peuvent pas se faire si on a toujours un pouce ou une suce dans la bouche.

À vrai dire, un pouce ou une suce dans la bouche, c’est un obstacle qui empêche la langue de monter vers le palais.

La langue reste donc basse et a tendance à se placer vers l’avant de la bouche. Au fil du temps, on est rendus tellement habitués à cette position qu’on la garde au courant de la journée, même quand on ne tète rien.

En plus, la succion de notre pouce ou d’une suce crée une pression sur nos joues vers nos dents.

Résultat ? Notre palais ne peut pas s’élargir, et nos invités en subissent les conséquences ! ☹

2. Sucer le pouce ou la suce, ça peut causer des difficultés de parole

Avoir un cheveu sur la langue, parler sur le bout de la langue, avoir une patate chaude dans la bouche, zozoter, avoir un sigmatisme…

Tu n’as peut-être pas entendu chacune de ces expressions par le passé, mais tu as certainement une bonne idée de ce qu’elles représentent. Peut-être qu’en les lisant, le visage d’un cousin lointain, d’une caissière au Maxi du coin ou d’un ancien camarade de classe t’est venu en tête.

Ou même, peut-être que c’est le visage de ton enfant que tu as imaginé.…

Tu as beau essayer de lui montrer comment prononcer les sons « s », « z », « ch » et « j », ça ne fait que créer un ruisseau de salive ! Est-ce que la suce (ou le pouce) pourrait en être la cause ?

Roulement de tambour… 🥁🥁🥁

Oui ! Mais pourquoi ?

C’est parce que le port de la suce (ou le suçage du pouce) cause une mauvaise position de la bouche, ce qui, à son tour, a un impact important sur le développement de la parole. Dans cette position, les muscles de la langue, des joues et des lèvres ne travaillent pas comme ils le devraient.

Si tu t’es déjà entraînée, tu sais qu’un exercice n’est pas super efficace si tu es mal positionnée en le faisant.

C’est la même chose avec notre bouche. Avec l’âge, les muscles de notre bouche deviennent plus forts, et on arrive à bien prononcer les sons « s », « z », « ch » et « j ». 💪

Pour un enfant qui a porté la suce ou qui a sucé son pouce trop longtemps, c’est différent. Le mauvais positionnement de la bouche qu’il a adopté en bas âge risque de le suivre même après avoir mis sa dernière suce à la poubelle. À cause de ça, la langue de l’enfant ne se place pas bien au palais, et elle ne se renforce pas.

Avec une langue molle, c’est pas mal difficile de bien prononcer certains sons, en particulier les fameux « s », « z », « ch » et « j » !

Si tu veux savoir vers quel âge ton enfant devrait être capable de bien prononcer chacun des sons, consulte ma grille de préévaluation!

3. Sucer le pouce ou une suce, ça nuit à la déglutition (un mot fancy pour « avaler ») et ça peut désaligner les dents

Autre chose qui devient plus difficile à force de sucer le pouce ou la suce, c’est le simple fait d’avaler !

Pourquoi ?

Parce que, comme on a vu, sucer le pouce ou une suce, ça nuit au positionnement de la langue.

En fait, même lorsqu’on mange, notre langue doit être bien placée. Malheureusement, c’est rarement le cas chez les enfants qui ont sucé leur pouce ou une suce longtemps ! Souvent, la langue de ces enfants pousse sur leurs dents lorsqu’ils mastiquent ou avalent.

As-tu déjà calculé le nombre de fois qu’on avale notre salive dans une journée? Chaque fois, notre langue crée une pression sur nos dents.

Cette pression, accompagnée d’une position basse de la langue au repos, entraîne un déplacement des dents vers l’avant, ce qui crée un espace entre les dents du haut et celles du bas.

La langue, dans tout ça, cherche où se mettre. Elle finit souvent par se cacher dans cet espace, ce qui ne fait qu’empirer le problème.

5000 $ dépensés chez l’orthodontiste et quelques années plus tard, nos dents sont enfin droites. Par contre, ce ne sera que de courte durée si on n’apprend pas à bien placer notre langue… 😅

Quel est le moment idéal pour arrêter la suce et le pouce ?

L’utilisation d’une suce ou la succion du pouce est très réconfortante pour les enfants. En effet, l’action de sucer libère une hormone (l’endorphine) qui entraîne une sensation de bien-être. C’est cette même hormone qui est sécrétée lorsqu’on fait de l’exercice physique !

Selon les experts, si l’habitude de sucer le pouce ou la suce est cessée avant l’âge de 3-4 ans, il n’y aura pas d’impact permanent. Par contre, il faut rappeler que plus l’enfant est âgé, plus cette habitude sera difficile à arrêter.

En gros, il n’y a pas d’âge magique pour retirer la suce, mais tu dois garder en tête qu’à 4 ans, la croissance de la bouche est complétée à 60 %. Ça, ça veut dire que si ton enfant continue de sucer son pouce ou la suce au-delà de l’âge de 4 ans, les chances que sa bouche reprenne une forme normale plus tard sont minces.

Est-ce que, comme la maman de Raphaël, tu aimerais voir le beau visage de ton enfant sans que son pouce ou qu’une suce se trouve dans sa bouche ? Est-ce qu’en lisant le dernier paragraphe, tu as eu un petit moment de panique en réalisant que ton enfant a presque 4 ans et qu’il suce encore son pouce ?

Pas de stress ! Reste à l’affut de mon prochain article, dans lequel je vais t’expliquer comment faire pour que ton enfant arrête de sucer son pouce ou la suce. On verra si la maman de Raphaël fait bien ça 😏

En attendant, je t’invite à aller écouter mon podcast, L’orthophonie simplement. Tu peux aussi compléter un petit quiz pour savoir si ta façon d’interagir avec ton enfant l’aide avec son langage… ou pas 😮

catégorie :